Qwice.org – L'appli d'intelligence collective !

Comment les algorithmes des réseaux sociaux choisissent le contenu qu’ils vous montrent ?

Chez Qwice, nous travaillons sur un nouveau modèle de réseau social, fondé sur la qualité du contenu. Dans cet article, nous allons nous intéresser au fonctionnement des autres réseaux sociaux, et surtout à leurs algortithmes de recommandations. Comment un réseau social choisit-il de vous montrer ce post plutôt qu’un autre ?

Le taux d'engagement

Le taux d’engagement est une des variables les plus importantes sur les réseaux sociaux traditionnels. Plus un post a de likes et de commentaires, plus il est intéressant pour le réseau social. Plus un post est commenté et liké, plus il sera mis en avant par l’algorithme. C’est pourquoi de nombreux créateurs de contenus vous demanderont régulièrement de liker, commenter et partager le post. Plus ça clique, plus ça affiche de la publicité, plus le réseau social gagne de l’argent.

Le taux de rétention

Le taux de rétention est le temps passé par l’utilisateur sur un contenu. Cet indicateur est surtout utilisé pour les vidéos.
Ce taux est calculé par rapport aux autres posts de la même catégorie : Les vidéos comiques de quelques secondes seront comparées à d’autres vidéos comiques, tandis que de longues vidéos documentaires seront comparées à d’autres longues vidéos documentaires. Cet indicateur explique pourquoi de nombreux créateurs de contenus vous demanderont de bien rester jusqu’au bout de leur vidéo.

Le taux de rebond

Le taux de rebond mesure l’attitude du spectateur après avoir visionné un contenu :

A-t-il cliqué sur un lien externe et quitté le réseau social ? Si oui, cela sera interprété par l’algorithme comme une mauvaise chose. L’utilisateur passera moins de temps sur sa plateforme, et verra moins de publicité.

Les algorithmes des réseaux sociaux favorisent donc le contenu sans lien externe, qui incite les utilisateurs à rester sur leur plateforme.

Vos amis et abonnements

Les réseaux sociaux vous montrent généralement en priorité les contenus auxquels vous êtes abonné. A partir de ces contenus, le réseau social peut aussi déduire les thèmes qui vous intéressent :

  • une personne suivant une marque de voiture sera probablement intéressée par d’autres marques de voiture
  • une personne ayant de nombreux enseignants dans ses amis sera peut-être intéressée par du contenu en lien avec l’enseignement.

Votre localisation géographique

Votre localisation permet à votre réseau social de vous proposer du contenu et des publicités ciblées.
Pas besoin pour cela d’utiliser votre géolocalisation exacte ! Lorsque vous vous connectez à n’importe quel site web, celui-ci identifie votre machine grâce à une adresse IP. Si elle ne permet pas à elle seule au réseau social de savoir précisément où vous êtes, elle est suffisante pour donner un rayon géographique approximatif : votre pays, ou votre région.

D’ailleurs, si vous utilisez un VPN pour changer d’adresse IP sur YouTube en prenant une adresse aux USA, le site vous proposera des publicités en anglais, pour des entreprises ciblant le public américain.

Votre historique sur le réseau social

Votre historique se compose d’une multitude de données :

  • Les posts que vous avez vus
  • Les posts que vous avez likés
  • Les posts que vous avez commentés
  • Les posts que vous avez demandés à ne plus voir
  • Les posts que vous avez rédigé
  • Les posts que vous avez hésité à partager, que vous avez commencé à écrire, mais que vous avez finalement supprimé.

Toutes ces informations croisées révèlent une multitude d’informations sur vous, et permettent aux réseaux sociaux de vous connaître mieux que vous-mêmes. 

Photographie d'un chaton jouant avec une fleur
Vous souveniez-vous avoir liké cette photo de chat le 22 février 2013 à 14h34 ? Facebook lui s'en souvient.

Les données diverses issues d'autres applications ou sites web

Tout ce que vous faites sur internet peut être enrigstré par des passerelles tierces, telles que des plateformes publicitaires ou des services embarqués.

  • Le site que vous visitez vous montre une vidéo YouTube ? YouTube le sait et enregistre l’information.
  • Le site que vous visitez affiche un bouton like depuis Facebook ? Facebook le sait et enregistre l’information.
  • Utilisez-vous GMail, le service mail de Google ? Le contenu des mails pourra être utilisé pour afficher des recommandations sur YouTube ou Google.
  • Le site que vous visitez affiche des publicités Google ? Google sait donc que vous utilisez ce site web.
  • Vous utilisez peut-être Outlook, le service mail de Microsoft ? Dans ce cas le contenu des mails pourrait être utilisé pour vous afficher de la publicité sur le moteur de recherche Microsoft Bing, ou sur le réseau social LinkedIn, tous deux propriétés de Microsoft.
  • Vous avez donné à un réseau social l’autorisation de connaître les autres applications installées sur votre smartphone ? Le réseau social pourra se servir de ces données pour deviner ce qui vous intéresse.  Une application pour un suivi de grossesse indiquera que vous êtes enceinte, une application religieuse indiquera peut-être votre religion, l’application d’un journal laissera deviner votre orientation politique…

    Toutes ces données sont utilisées pour obtenir un ciblage publicitaire ultra-précis.

Ces données révèlent énormément d’informations sur nous. Elles sont le prix caché à payer pour utiliser ces plateformes.

Chez Qwice, nous faisons un pari différent : un réseau social utilisable gratuitement pour tous, fondé sur de la publicité non ciblée, sans exploiter vos données personnelles, avec la possibilité de payer un abonnement premium pour supprimer la publicité, et accéder à des fonctionnalités avancées.

Nos algorithmes ne sont pas conçus pour favoriser la course aux clics et aux buzz, mais pour faciliter le contact et les échanges entre nos utilisateurs.

Rejoignez notre aventure en vous préinscrivant pour devenir bêta-testeur !

Pour en savoir plus :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *