Qwice.org – L'appli d'intelligence collective !

Réseaux sociaux. À Caen, Qwice parie sur l’intelligence collective

 

La start-up basée à Caen développe une application d’échanges misant sur la qualité. Un contre-modèle face aux réseaux sociaux classiques.

 

Un réseau social d’un nouveau genre va-t-il voir le jour à Caen ? C’est l’ambition de la petite équipe de Qwice, une start-up accueillie chez Normandie incubation.

 

Thomas Leralu, ingénieur en développement web, est l’un des créateurs de Qwice avec son père Bruno, chef de projet en recherche-développement. Il explique la philosophie de la future application : « Les réseaux sociaux présentent de nombreux problèmes qui vont de la dispersion des informations aux débordements comme l’agressivité, l’incitation à la haine, les trolls ou le cyberharcèlement. Avec Qwice, nous voulons tenter de répondre à ces risques. »

 

Apporter de la nuance

 

Pour atteindre cet objectif, les promoteurs de l’application comptent sur « l’intelligence collective » de la communauté réunie sur Qwice.

Comme sur les autres réseaux sociaux, les utilisateurs et utilisatrices pourront échanger des idées, des opinions, des informations. « Mais pour que ces échanges soient réellement utiles, nous n’allons pas nous contenter des traditionnels j’aime, j’aime pas, » avance Thomas Leralu. « Les utilisateurs pourront juger la pertinence d’une information à l’aide d’appréciations apportant de la nuance : utile, offensant, étayé… Avec ce système, une fake news ne sera pas forcément censurée mais descendra très vite dans un fil de discussion. En revanche, les réflexions les plus constructives auront plus de visibilité. »

 

Lancement en 2023

 

L’utilisateur de Qwice disposera d’un autre dispositif pour choisir son mode d’échanges : « Il pourra décider ce qu’il désire lire en changeant de mode. Notre curseur va de freestyle à sérénité en passant par équilibre. Des modes d’échanges où l’on pourra passer de positions très tranchées à des échanges plus constructifs. »

Qwice est en cours de développement. L’application devrait être lancée en 2023. La publicité et les enquêtes produits payées par des entreprises seront ses sources de revenus.

 

Accompagné par Normandie Incubation et Initiative Calvados, Qwice est aussi en discussion avec la Banque publique d’investissement. Avec pour objectif la création d’une trentaine d’emplois d’ici un an.

Nous avons reçu Ouest France dans nos locaux pour présenter notre activité.

L’article est paru dans la version papier ainsi qu’à la Une de la section Caen pour la version numérique.

Avant même la finalisation de notre version Alpha, l’intérêt va grandissant pour une plate-forme de communication orientée qualité.

Notre co-fondateur Thomas a eu l’occasion de participer à un débat sur l’influence de la désinformation dans le conflit Ukraine-Russie, dans l’émission SMART TECH de Delphine Sabattier sur la chaine BSmart. Avec Xavier Desmaison, président du groupe Antidox et François-Bernard Huyghe, directeur de recherches à l’IRIS. 

Milipol Paris et S&D Magazine présentent le «Jeudi de la Sécurité», le rendez-vous incontournable des décideurs de la sécurité et cybersécurité. Notre président Bruno participe à une conférence sur le thème de la cybersécurité et de la cyberdéfense, avec :

  • Naïma Moutchou, députée et vice-présidente de la commission des lois
  • Guy-Philippe Goldstein, enseignant à l’Ecole de guerre économique
  • Lutz Güllner, Head of Division Strategic Communication, European Union
  • David Olivier, Directeur Cyberdéfense et intelligence, Sopra Steria Next

Le média Caennais Radio Tou’Caen est également venu nous rencontrer à l’occasion d’un longue interview dans l’émission Le Labo animée par Laurène P.

logo_radiotoucaen